Eldorado


Les grandes villes, souvent idéalisées, semblent offrir la possibilité d'une émulation par la foule, la variété de gens qu'on peut y croiser, d'un épanouissement personnel aussi, avec le confort d'une société moderne, où tout est accessible.

Pourtant, là où tout est fait pour maintenir en permanence l’activité & la consommation, l’abondance renvoie vite au vide, la surpopulation au sentiment de solitude.

Se pose alors un autre regard sur la vie urbaine, et sur la place qu’on s’y construit.

Ces images ne sont pas des photographies de villes dépeuplées, mais la représentation mentale du sentiment de vide que l’on peut parfois ressentir en ces lieux.


©Cecile Burban - All rights reserved